Plage de Poulluen-Kerizur à Loctudy

Larvor142_2

avant…

photo de 1978 ou 1979

Il y a quelques années… une belle plage de sable fin avec une dune, une pente douce naturelle, une courbure naturelle. Les vagues mouraient sur le sable en pente douce.

Larvor156zoom

zoom sur la photo précédente

zoom sur la photo précédente

Lancement du Maria Dolorès 1960 copie

Lancement du Maria Dolores 1960

IMG_3784

Larvor138_03

1ère erreur (faute) : à l’emplacement d’un petit cabanon en bois « Ma p’tite folie », que l’on voit à gauche sur cette photo derrière la voiture, et d’existence probablement pas très légale, on laisse construire.. une maison, sur la dune, au niveau de l’accès d’alors à la plage.
D’où inévitablement mur de protection en béton sur la plage même !
Pour la première fois la courbure naturelle de la plage est cassée par cette verrue de béton.

2ème erreur plus tard : l’enrochement.
Commencé vers 1999-2000. D’abord depuis la cale jusqu’au mur de « La p’tite folie », sans respecter la courbure qu’avait la plage. Puis sur la plage elle-même avec une courbure contraire à la naturelle.
A partir de ce moment là, la mer à marée haute, au lieu de mourir doucement sur la plage comme avant, heurte un obstacle, et le vague crée un ressac qui arrache le sable.
En quelque temps le niveau du sable sur la plage baisse d’environ 1,50 m. Le sable fin a disparu, des roches apparaissent.

Lien vers quelques réflexions et exemples sur le problème général des enrochements

Loctudy - Larvor - Poulluen

1966 – Le sable arrive au niveau des tamaris actuellement au sommet de l’enrochement

Larvor Loctudy 1976

1976 devant « petite folie » le sable arrive à 30 cm des évacuations pluviales

2014 le niveau du sable a baissé de 150 cm environ

2014 le niveau du sable a baissé de 150 cm environ

enrochement proposé

enrochement proposé (sur le terrain derrière la plage pour renforcer la dune)

enrochement réalisé

enrochement réalisé (sur la plage elle même)

Dès 2000, après consultation de voisins, j’ai envoyé des courriers au maire m’inquiétant des conséquences probables de l’enrochement prévu et proposant une autre solution : renforcer la dune par derrière et non en encombrant la plage de gros cailloux.

Suite à un de ces courriers, M le Maire répond le 11 mai 2001 (ref AMA-2001-241) « La solution de poursuivre l’enrochement a été retenue… Le renforcement de la dune est une solution intéressante mais qui ne peut être mise en oeuvre compte tenu des règles relatives à la propriété du terrain… »

Extraits de ces courriers envoyés au maire

11/04/2000
J’ai appris avec surprise lors du dernier conseil municipal qu’il était envisagé de prolonger l’enrochement de la plage de Poulluen côté Kerloc’h… ..lors de la mise en place de cet enrochement il avait été dit que c’était provisoire et nous attendions une décision concernant un projet entièrement différent…

réponse du 19/04/2000 ref AMA-2000-160
…. nous envisageons afin d’améliorer l’intégration dans l’environnement et de ne pas perturber la physionomie de la plage en recouvrant l’enrochement de sable…

03/05/2001
La plage de Kerloch est actuellement détériorée et dangereuse en raison de roches déposées sur la plage et plus ou moins effondrées…. Je pense qu’il faudrait trouver une solution durable et raisonnable assez rapidement…. Il n’est pas trop tard pour réparer une erreur de la municipalité passée…Plutôt que de déposer des roches sur la plage et chaque année les recouvrir de sable pris devant (donc en creusant encore devant) ne serait-il pas possible d’acheter le terrain derrière la dune (inconstructible) et de renforcer par derrière (sans essayer de gagner sur la mer).. le littoral loctudyste en vaut la peine…

réponse du 11/05/2001 ref AMA-2001-241
« La solution de poursuivre l’enrochement a été retenue… Le renforcement de la dune est une solution intéressante mais qui ne peut être mise en oeuvre compte tenu des règles relatives à la propriété du terrain… »

23/05/2001
L’enrochement décidé à Kerloc’h ne peut être qu’une solution provisoire, il contribue à augmenter le travail de sape de la mer (depuis son existence le niveau du sable a baissé de plus d’un mètre) et le cacher pendant l’été avec du sable pris devant est dérisoire car 9 mois sur 12 il n’est qu’un amas de cailloux pleins de trous dangereux…

pas de réponse


En définitive deux effets s’ajoutent :
l’enrochement a été posé sur la plage elle même et non derrière la plage, rompant la pente naturelle.
– le profil général longitudinal de la plage a été modifié avec deux excroissances s’avançant sur la plage elle-même (l’une en béton, l’autre en cailloux), rompant la courbure naturelle et provoquant le ressac.
profil_longitudinal

avancée 1

avancée 1

avancée 2

avancée 2

ET MAINTENANT ?

2013

Larvor20130630_2671

2014

 

rangée de cailloux qui a glissé sur la plage

en bas une rangée de cailloux qui a glissé sur la plage

le sable est parti plage caillou

le sable est parti plage caillou

le niveau a encore baissé par rapport au haut du mur

le niveau a encore baissé par rapport au haut du mur

barres de fer rouillé décoratives

barres de fer rouillé décoratives

Larvor20140617_182149

barres de fer rouillé décoratives

2016

le mur s'est "affalé"

le mur s’est « affalé »

2016-04-16 11.44.39

affaissement et étalement

2016-06-30

Le 10 Juillet 2016 !

2016-07-11 14.52.50

Le 11 juillet 2016 un apport de sable rend la plage présentable et sans danger. C’est bien sûr une solution provisoire. Il faudra s’attaquer à la cause. La maire actuelle, Christine Zamuner, est parfaitement consciente du problème et compte s’y investir.

L’entrée de la plage

2016-05-17 17.41.39

Pourquoi ne pas utiliser ce terrain (Kerloch) inconstructible pour faire quelque chose de propre, avec un passage pour piétons et cyclistes. Pourquoi pas aussi une aire de jeux et des tables de pique-nique ?

Une grande partie appartient à la mairie et le reste est en cours de négociation, espérons un aboutissement rapide.

2016-05-22 15.12.58

25 juin 2016

la plage le 25 juin 2016

2018

la plage le 16 mai 2018

la plage le 17 avril 2018

20 juin 2018

20 juin 2018

20 juin 2018

21 juin 2018

Cacher tous les ans ou trouver une solution ?

Une fois par an en début de la saison touristique – parfois fin Juin alors que l’on souhaite un « étalement de la saison » – les cailloux sur la plage sont recouverts de sable. Rafistolage provisoire qui n’empêche pas l’aggravation continuelle. Les gros cailloux continuent de glisser sur la plage..

photo Le Télégramme 2014

photo Le Télégramme 2014

Quand prendra t-on enfin la décision d’enlever tous ces cailloux, de renforcer la dune par derrière sur le terrain communal, et de redonner à la plage sa pente naturelle pour éviter le ressac ?

Une question d’autant plus compliquée qu’il est difficile de trouver le bon interlocuteur : commune, communauté de commune, département ? Si vous avez une réponse, essayez donc…

De nombreuses études ont été faites montrant l’effet néfaste d’enrochements faits de cette façon (lien vers documents sur l’enrochement).
On bricole ? Ou on agit ?


Photos d’ARCHIVES

maison "Petite folie" à l'origine

maison « Petite folie » à l’origine

Avant la construction de la cale

Avant la construction de la cale

Maison Pérussel en 1934

Maison Pérussel en 1934